La Cour de Cassation, dans un arrêt de la troisième chambre civile en date du 13 décembre 2018, vient de rappeler le principe selon lequel l'action en bornage ne peut être exercée lorsque des fonds sont séparés par une limite naturelle.